Espace terroir
echallens-tourisme.ch

Imprimer

Interface multimodal

Interface de transport – les Ripes (Hub Cheseaux)

Le présent projet s’inscrit dans le contexte du chantier d’étude 2a2 du SDNL : "amélioration de la desserte en transports publics sur les communes du Nord lausannois". Ce chantier d’étude a pour l’heure trois objectifs principaux, qui sont à mettre en oeuvre par étapes :

  • relier la 2ème couronne du Nord lausannois aux forts générateurs de déplacements (hautes écoles, gares CFF, etc.);
  • la connecter à des interfaces de transports publics (Cheseaux LEB, Grand-Mont tl, Blécherette tl);
  • desservir pour ses habitants des pôles majeurs d’attraction (Prilly-Centre, Renens-CFF, Lausanne-Flon, Lausanne-CFF, Cossonay-Gare).

La réalisation de ces objectifs devrait permettre d’améliorer les itinéraires directs entre le Nord et l’Ouest (desserte tangentielle) et répondre aux importantes perspectives de développement prévues dans le Nord lausannois à l’horizon 2020-2030. Elle devrait également permettre d’offrir une alternative à l’usage des transports individuels motorisés.

Le développement et le renforcement des lignes régionales existantes : ligne tl 60 et lignes CarPostal 410 et 415, 425 (dès 12.12.11) et la ligne "Cheseaux-Renens-CFF" via Crissier (depuis décembre 2012). Les lignes existantes seront tout particulièrement renforcées aux heures de pointe du matin et du soir, elles ont pour objectif de favoriser le rabattement des usagers des lignes régionales sur les lignes structurantes LEB et tl desservant le nord lausannois.

Ambitieuse, voir trop, l'étude pour ce hub a été revue à la baisse et réorganisée en deux parties:

Une étude d'opportunité, visant à analyser l'impact structurel de la création d'un HUB à l'endroit proposé sur la mobilité de Cheseaux et alentours, à effectuer un bilan coût-bénéfice (en termes de mobilité) de créer un HUB à cet endroit. Cette étude c'est terminée à l'été 2015 en concluant à un repportt modal de plus de 1500 véhicules repésantants près de 1800 automobilistes actifs. Sur cette base, l'étude conclu a des besoins potentiels de plus de 600 places de P+E supplémentaires entre Bercher et Cheseaux.

pdfHUB rapport final 31 août 2015.pdf

Une étude de faisabilité, visant, si l'opportunité a été démontrée, à analyser les enjeux fonciers, environnementaux et urbanistiques d'une telle réalisation, à déterminer la taille idéale du P+R et son accessibilité, à pré-étudier certains choix en termes de positionnement des interfaces bus. Cette étude ferait intervenir des compétences en mobilité, urbanisme, gestion foncière et environnement.

 

HUB-Cheseaux